Contrôle

Les compagnies de messagerie doivent faire face à un nombre croissant d'exigences sur leurs processus de contrôle, lesquels présentent souvent des différences (selon le pays). Le contrôle est généralement réalisé pour deux raisons: 
  • Sécurité : pour contrôler les produits dangereux, comme les explosifs. 
  • Inspection douanière : éviter que des produits illégaux entrent dans un pays, ou vérifier que les impôts corrects ont été payés. 
Vanderlande connaît en profondeur les règles et réglementations des différentes organisations, comme l'IATA, la TSA et l'UE. Vanderlande utilise ces connaissances pour intégrer et obtenir l'approbation totale de la conception pour la totalité du processus de contrôle.
Machines de contrôle 
La société a une vaste expérience dans l'intégration de machines de contrôle auprès des principaux fournisseurs. Les solutions peuvent varier et comprendre des machines conventionnelles utilisées manuellement, mais aussi des configurations de haute capacité entièrement automatisées et différentes normes de contrôle. Un flux constant requiert que la manutention, l'espacement, le suivi et l'interfaçage de l'article soient appropriés.
Manutention des volumes acceptés et refusés 
Assurer la bonne fonctionnalité des machines de contrôle ne suffit pas. Il est également important de garantir une manutention fiable des volumes acceptés et refusés dans le reste du système. Une des solutions consiste à effectuer le déchargement direct des articles louches. Toutefois, dans de nombreux cas, il convient de recourir à un processus d'acceptation à trois étapes. 
Conception de la station de travail 
Les stations de travail peuvent être intégrées pour se charger de diverses fonctions, comme l'arrêt du courtage, COD, les zones d'attente, et l'inspection canine. Un bon exemple des solutions de Vanderlande sont ses interventions auprès de DHL Leipzig, où une application de prélèvement par signaux lumineux guide les opérateurs vers les colis qui sont autorisés à retourner vers le système.